Comment prévenir les maladies graves au potager Agrandir

Maladies graves au potager, comment les prévenir et les éviter

Le mildiou, l'oïdium et la fusariose sont les principales maladies qui peuvent malheureusement réduire à néant des mois d'effort au potager.
Voici quelques gestes simples à mettre en œuvre, mais extraordinairement efficaces pour tenir à distance la plupart des maladies:

En savoir plus

Plus de détails

Comment éviter les maladies des légumes du soleil (tomates, poivrons, aubergines, courgettes...) et autres pommes de terre:


  • Surtout ne jamais arroser le feuillage des légumes, sauf des haricots et des salades !
    Le mildiou ne se déclare qu'à des températures comprises entre 10° et 25° et a besoin d'un feuillage restant humide de 2 à 7 h pour se développer.
    L'oïdium, aussi appelé "Blanc" se développe entre 16 et 28° avec un risque maximal à 23° et nécessite également un feuillage humide pour éclore et se propager.

    Sur la plupart des légumes, un arrosage sur les feuilles risque fort de provoquer les conditions idéales de prolifération des maladies.
  
 

 

  • Neutraliser les champignons avant qu'ils ne se développent.
    La plupart des maladies sont provoquées par des champignons qui sont présents sur les feuilles ou le sol et qui attendent que les conditions soient propices pour éclore et envahir les plantes.
    Une à deux applications mensuelles de Bicarbonate de soude ou de PurMel'4 vous aideront à éliminer la plupart des champignons pathogènes avant leur développement.
    Une application de soufre tous les 15 jours résoudra efficacement les problèmes d'Oïdium (Blanc).

 

  
 

 

  • Aider les végétaux à renforcer leurs défenses naturelles.
    Des plantes bien nourries et correctement arrosées ont déjà des défenses naturelles bien développées.
    Il est pourtant possible d'augmenter encore ces défenses naturelles par des apports d'oligo-éléments rares et bénéfiques.
    PurMel'3 est un mélange de purins d'ortie, consoude et prêle, pour des effets biostimulants et protecteurs, à appliquer toutes les 2 ou 3 semaines pour des résultats spectaculaires.

 

  

 Rédigé par Azedine ZEROUROU


 

 

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Maladies graves au potager, comment les prévenir et les éviter

Maladies graves au potager, comment les prévenir et les éviter

Le mildiou, l'oïdium et la fusariose sont les principales maladies qui peuvent malheureusement réduire à néant des mois d'effort au potager.
Voici quelques gestes simples à mettre en œuvre, mais extraordinairement efficaces pour tenir à distance la plupart des maladies: