Cultiver des pommes de terre au potager bio Agrandir

Cultiver des pommes de terre au potager bio

Elles poussent partout, dans tous les sols, sous tous les climats et même en pot !

Ses bienfaits nutritionnels confirment sa réputation : avec 85 kcal/100 g, l'apport énergétique de la pomme de terre est plus élevé que la plupart des légumes.
Potassium, phosphore et magnésium sont présents en abondance, ainsi qu'un large éventail d’oligo-éléments.

En savoir plus

Plus de détails

Cliquez sur l'onglet "Télécharger" pour enregistrer la fiche culture des pommes de terre sur votre ordinateur.

Jardin bio: Fiche culture des pommes de terre

1 - Avant de commencer 

Comment est mon sol ?

Les pommes de terre s'accommoderont de tout type de sol. Cette culture était traditionnellement utilisée pour transformer une vulgaire prairie en un potager fertile et facile à travailler. Les pommes de terre enrichissent le sol en azote, étouffent les mauvaises herbes et ameublissent la terre.                                       

Je gère le voisinage :

Elles cohabitent bien avec les petits pois, fèves, haricots, les choux. Eloignez les des aubergines, concombres, courgettes, tomates, melons et framboisiers.

La culture en pot, ça marche ?

Oui, dans des pots d'au moins 40 cm de profondeur, à condition de reproduire au moins un buttage:
Plantez les pommes de terre dans un pot rempli seulement à moitié d'un mélange terre / Terreau.
Quand les pousses de pomme de terre atteignent 20 cm, complétez le remplissage pour ne les laisser dépasser que de quelques centimètres. Ce buttage force l'émission de pommes de terre supplémentaires le long des tiges enterrées.

2 - Je plante mes pommes de terre

Dès que tout risque de gel tardif est écarté (période des lilas en fleurs), procurez-vous dans le commerce des plants de pommes de terre. Choisissez des variétés résistantes au mildiou.
Dans un sol ameubli et enrichi avec un bon engrais spécial pommes de terre, creusez des sillons de 15 cm de profondeur espacés de 60 cm, dans lesquels vous déposerez un plant germé tous les 30 cm. Couvrez de 5 à 10 cm de terre sans combler les sillons.     

 

3 - J’entretiens mes pommes de terre

Au bout de 3 semaines, quand les pousses atteignent 20 cm de haut, réalisez un buttage en ramenant la terre contre les tiges.
Les pommes de terre n'ont besoin d'arrosage qu'en cas de sécheresse prolongée au moment où elles sont en fleurs, car c’est le moment où les tubercules se forment. Ensuite, l’entretien des pommes de terre se résume à l'application de traitements préventifs à la bouillie bordelaise contre le mildiou pendant les périodes chaudes et humides. Ne négligez pas cette protection en cas de périodes à risque car le mildiou affecte d'abord le feuillage puis peut atteindre les tubercules et détruire toute la récolte.
Surveillez la présence de doryphores que vous pourrez facilement enlever à la main avant qu'ils ne prolifèrent. Les punaises sont des prédateurs d'oeufs de doryphores et leur présence vous aidera à lutter contre leurs invasions.

4 - Je récolte !

Les pommes de terre nouvelles sont récoltées environ 2 mois après leur plantation, dès que leurs fleurs commencent à faner. Les variétés qui se conservent peuvent être laissées en terre jusqu'au complet dessèchement des feuilles. Déterrez-les par temps sec et laissez les sécher sur le sol 24 h, à l'abri du soleil, avant de les entreposer dans un endroit sec et dans l'obscurité totale.

5 - Ma prochaine saison ?

Se cultivent après les fèves, haricots, petits pois.
Laissent la place aux blettes, choux, navets, concombres, courgettes.

Si vous devez conserver vos plants longtemps avant de les planter :



Avant de mettre en place vos plants de pommes de terre, prenez le temps de les faire germer.
Vous gagnerez plusieurs semaines de culture et vos pommes de terre seront bien plus vigoureuses.
Pour réussir cette petite manipulation, suivez simplement ces conseils et ces petites astuces:
1 - Soyez prévoyant. La germination nécessite 3 à 4 semaines.
Prévoyez de vous procurer des plants de pomme de terre courant Février-Mars pour une mise en place au moins 3 semaines plus tard.
Si la germination est correctement réalisée, les plants se conservent très longtemps (jusqu'à 3 mois dans de bonnes conditions)
2 - De la lumière, mais pas de soleil.
Placez vos jeunes plants dans une zone bien éclairée, mais à l'abri du soleil direct.
Étalez vos plants, sans les superposer, dans un endroit frais (8 - 15 °) et à l'abri du gel.
Les germes obtenus seront courts et bien colorés en vert foncé.
Les germes ne grandissent plus quand de petites feuilles apparaissent (photo ci-dessus).
3 - Au moment de la plantation, prenez soin de placer les germes vers le haut et manipulez-les
avec soin pour ne pas les briser.

Petites astuces:
- Enlevez le germe appelé apical (photo ci-dessus) pour favoriser la productivité.
Le germe apical se situe au sommet de la pomme de terre et peut empêcher
les autres germes de se développer, n'hésitez pas à le supprimer.
- La plupart des variétés ne supportent pas plus d'un égermage complet.
Si besoin, vous pouvez enlever les germes de vos pommes de terre une seule fois
sans que cela ne nuise à leur productivité (le fait d'enlever le germe apical n'est
pas considéré comme un égermage).




Rédigé par Azedine ZEROUROU  

Fiche Pommes de terre.pdf

Cliquez sur le lien ci-dessus pour télécharger la fiche de culture au format PDF.

Télécharger (0)

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Cultiver des pommes de terre au potager bio

Cultiver des pommes de terre au potager bio

Elles poussent partout, dans tous les sols, sous tous les climats et même en pot !

Ses bienfaits nutritionnels confirment sa réputation : avec 85 kcal/100 g, l'apport énergétique de la pomme de terre est plus élevé que la plupart des légumes.
Potassium, phosphore et magnésium sont présents en abondance, ainsi qu'un large éventail d’oligo-éléments.