En direct du Blog

Limaces

Il y a 2 produits.
  • Anti limaces à base de phosphate ferrique UAB Anti limaces à base de phosphate ferrique UAB
    Disponible

    Anti limaces et escargots, au phosphate ferrique.

    NAT-FLIME

    L'anti-limaces et escargots spécial agriculture biologique.Protège les plantes du jardin contre toutes les limaces et escargots durant 2 semaines. Élimine limaces et escargots grâce à sa concentration élevée en fer sous forme de phosphate. Ne contient pas de substances toxiques. Préserve les animaux domestiques et les organismes bénéfiques au jardin....

    10,90 €
  • Nématodes anti limaces Nématodes anti limaces
    Article en rupture momentanée

    Nématodes anti limaces

    PRO-NEMLIM

    Les Nématodes Phasmarhabditis hermaphrodita, un nouvel allié naturel contre les limacesVariété de nématodes spécifiques pour la lutte contre les limaces au potager et au jardin d'ornement Auxiliaires naturellement présents dans les sols, sans danger pour l’homme, les animaux et l’environnement Les résultats sont rapides et les nématodes se reproduisent...

    32,90 €

Il n’y a rien de plus frustrant que de voir les jeunes pousses de votre jardin ou de votre potager, que vous avez cultivées avec patience, soudainement ravagées par les limaces et autres escargots. Pour lutter contre ces prédateurs aussi lents que voraces, Comptoir des Jardins vous invite à découvrir un produit à base de phosphate ferrique.

Pourquoi utiliser de l’anti-limaces naturel dans son jardin ?

Même si les escargots ont meilleure presse auprès des enfants que les limaces, les deux gastéropodes sont, dès le printemps, le cauchemar des jardiniers. Ils se nourrissent en effet de jeunes plantes, de plantules, de racines, de tiges, de feuilles ou encore de graines germées. En somme, rares sont les végétaux épargnés même s’ils ont une préférence pour les plans de melons, courgettes, concombres, potimarrons, cornichons, pâtissons ou encore choux d’hiver.

Pour lutter contre ces ravageurs indésirables qui s’invitent à la table de votre jardin, vous pouvez conduire des actions préventives pour limiter leur reproduction et les dissuader de s’installer sur vos terres. Cependant, en cas de présence particulièrement importante des gastéropodes, l’anti-limaces et escargots au phosphate ferrique, utilisable en agriculture biologique, se révèle parfaitement adapté. Ce produit naturel, composé de fer mélangé à du son de blé, agit seulement sur les limaces et escargots et ne présente pas de danger pour les usagers ni pour les autres animaux, notamment les hérissons ou les vers de terre. De plus, il est biodégradable s’il n’est pas ingéré par vos intrus.

Quand et comment utiliser l’anti-limaces ?

Avant d’utiliser de l’anti-limaces, vous pouvez limiter leur apparition en retournant la terre avant de laisser votre terrain en friche tout l’hiver afin que les œufs de limaces et d’escargots aient du mal à se développer. De même, plus votre surface cultivable sera sèche, moins les limaces et escargots y trouveront refuge, ces gastéropodes aimant les endroits humides pour s’épanouir. Dans cette optique, adoptez des paillis secs qui favorisent la venue des carabes, des coléoptères particulièrement amateurs de limaces et d’escargots.

Si, en dépit de vos efforts de prévention, vous remarquez au petit matin des traces humides témoignant de la présence de gastéropodes, l’idéal est d’utiliser l’anti-limaces et escargots au phosphate ferrique dès que vous vous apprêtez à procéder à vos semis et plantations. Pour obtenir une efficacité maximale, il faut disperser les grains sur l’ensemble de la zone de plantation, de préférence sous des tuiles ou légèrement enterrés.

Cependant, comme tout produit réservé au jardin, nous vous invitons à utiliser celui-ci uniquement là où c’est nécessaire et de ne traiter que les plantes à protéger. De fait, si vous éradiquez toutes les populations de limaces et escargots, vous ferez également fuir leurs principaux prédateurs, tels que les hérissons ou les carabes, des animaux très utiles à l’équilibre naturel de vos extérieurs. Et n’hésitez pas à laisser des zones dans le jardin avec des branchages, des tuiles, etc. pour laisser vivre limaces et escargots. Vous préservez ainsi la biodiversité tout en protégeant vos plantations !